Chi Nei Tsang

Qu'est-ce que le Chi Nei Tsang et quelles sont ses finalités ?

Considéré comme le deuxième (voire même parfois le premier) cerveau de l'être humain, le ventre est une zone corporelle extrêmement importante, qui, physiquement, abrite évidemment nos principaux organes internes, mais aussi la zone où s'accumulent principalement toutes les toxines alimentaires et surtout toutes les charges émotionnelles de notre vie.  Charges qui, si elles ne sont pas "digérées", restent en nous comme sources de perturbations majeures voire de maladies profondes.

Le Chi Nei Tsang est un massage qi gong d'origine taoïste qui impacte le receveur tant au niveau corporel que mental, émotionnel et spirituel. Littéralement, Chi Nei Tsang se traduit par "transformation du chi des organes internes". Ses techniques trouvent leur origine dans le qi gong adapté.  Elles consistent en un large massage de l'abdomen, des organes internes et de toute la zone vitale du nombril, massage à la fois léger et profond, général et précis, par frottements ou pressions des doigts (shiatsu), dont les finalités sont les suivantes :

Zen Shiatsu

QU'EST-CE QUE LE SHIATSU ?

Introduite en Occident en 1970, cette technique japonaise de massage ancestral est définie par le ministère de la santé japonais comme "une forme de manipulation administrée avec les pouces, les doigts, les paumes sans l'aide d'aucun instrument mécanique ou autre, qui applique une pression sur la peau humaine pour corriger le mauvais fonctionnement interne, favoriser et maintenir la santé et traiter les maladies spécifiques".

"Shi" signifie doigt, "atsu" signifie pression. On peut donc définir le shiatsu comme l'application d'une pression "sur un point" à l'aide des doigts, ce qui explique qu'on lui donne parfois le nom "d'acupuncture sans aiguilles".

Le Zen Shiatsu, celui pratiqué ici, repose sur les principes énergétiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise, et s'applique sur les méridiens et les points d'acupuncture, et a aussi recourt à des techniques d'étirements, d'ajustements corporels, de manipulations viscérales (Chi Nei Tsang), etc.

Bien entendu, le Shiatsu s'inscrit dans l'esprit préventif de la médecin chinoise, et en cultive la dimension holistique, globale de tout traitement. Le recours au Shiatsu comme technique d'entretien est sans aucun doute la meilleure manière d'y faire appel. Mais le Zen Shiatsu offre aussi des techniques thérapeutiques éprouvées, pour répondre à certaines pathologies déterminées.

Nouveau programme pour les cours hebdomadaires 2016-2017

 

Le programme des cours hebdomadaires de la rentrée est finalisé. Vous pouvez dès à présent le télécharger ici.

Cette année, nous vous proposerons de suivre le QI GONG des SAISONS.

De tout temps, les Chinois ont considéré que l’Homme était un microcosme placé dans le macrocosme qu’était l’Univers. Et qu’ainsi, il était influencé par les énergies qui régissent cet Univers , mais aussi par ses modifications, ses transformations permanentes. 

Le cycle des saisons en est un des plus beaux exemples. On sait qu’en hiver nous sommes plus vite sujets à des rhumes ou à des grippes, qu’en été notre cœur est plus vite fatigué, qu’en  automne, nous souffrons plus facilement de rhumatismes, etc. Tout cela n’est pas un hasard. Et lorsqu’on dispose des éléments utiles pour s’adapter à ces changements, on peut décemment espérer échapper aux maux saisonniers. Or n’est-il pas de notre devoir d’être humain de prévenir autant que faire se peut toutes formes de maladies ? Et de ne recourir à la médecine que lorsque nos défenses immunitaires n’auront pas pu combattre des forces plus fortes qu’elles ? 

Le Qi-Gong

La pratique du Qi gong (prononcez "tchi koong"), développée depuis des millénaire en Chine, trouve ses racines dans des  domaines aussi divers que la médecine traditionnelle chinoise, les arts martiaux, la méditation ou encore la spiritualité (bouddhisme, taoïsme).

Elle vise à cultiver et à améliorer l'énergie vitale,Qi  ), par une série d'exercices, gong  ), associant mouvements lents, exercices respiratoires, postures statiques, marches et concentration voire méditation. 

La mise en œuvre de ce véritable art de vivre engendre des répercussions à différents niveaux de santé, selon l'implication que chacun va engager dans sa pratique.